Florian Philippot l’assure : « Le vote à la présidentielle sera conditionné à un Pass Sanitaire »

Le président du parti pro frexit et anti dictature sanitaire estime que si l’état d’urgence est prolongé jusqu’en 2022, la stratégie de Macron est de conditionner l’accès aux bureaux de vote.

Florian Philippot en est convaincu : le maintien de l’état d’urgence et de la crise sanitaire cache un complot politique. Et ce dernier se matérialiserait dans la présidentielle à venir en 2022, par l’obligation d’avoir un pass sanitaire pour entrer dans un bureau de vote.

Pour pouvoir voter, le vote par correspondance serait alors réinstitué d’après lui. Vote à distance qui fut pourtant supprimé sous la cinquième République en raison de nombreuses fraudes.

Un amendement dans le projet de loi relatif à la gestion de la sortie de la crise sanitaire de l’ex député En Marche et dorénavant dans l’opposition Joachim Son Forget, visant à garantir que « Les lieux d’exercice de la démocratie sont exclus des lieux dont l’accès peut être interdit”, avait été rejeté à l’Assemblée nationale en juillet dernier.

Ce dernier déclarait pourtant dans le texte de loi que : “Le passeport sanitaire ouvre une voie colossale à la neutralisation du processus démocratique puisque tous les bureaux de vote par exemple peuvent, en l’état actuel du projet de loi, voir leur accès restreint.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

Soutenez la liberté, faites-nous un don ⬇️


Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.